La photothérapie ou

la photomodulation / photobiomodulation

lumière verte pour photothérapie pour homme et femme soin de la peau Gradignan Bordeaux Villenave d'Ornon Aquitaine
lumière bleue pour photomodulation pour femme et homme soin de la peau Gradignan Bordeaux Pessac Aquitaine
lumière rouge en photobiomodulation pour femme et homme Gradignan Bordeaux Mérignac Gironde

Origine :

Dans les années 90, la NASA qui est à l’origine de la LED, l’utilise pour favoriser la croissance des plantes et légumes dans l’espace. C’est ensuite l’armée qui en dispose pour aider la cicatrisation des plaies des troupes. En 2004, après de nombreuses recherches, elle devient un outil incontournable pour la médecine esthétique.

 

Fonctionnement :

Toutes les cellules vivantes du corps humain émettent et captent la lumière. Au contact de celle-ci, les capteurs d’énergie des différentes cellules vont réagir. Chaque couleur est associée à un certain type de cellule qui se trouve à une profondeur différente et exerce une fonction bien précise. Les effets des LED causent des changements physiques et chimiques tels que la synthèse de collagène et d’élastine, l’accélération du renouvellement cellulaire ou la stimulation de la circulation sanguine…

 

Quelle couleur pour quel effet ?

Le rouge permet la régénération du collagène et de l’élastine, stimule la circulation sanguine, améliore l’aspect des rides, ridules, cicatrices, taches pigmentaires et vergetures. Il resserre les pores de la peau, stimule les défenses anti-infectieuses et la régénération tissulaire, et aussi il apporte un bienfait anti-inflammatoire.

 

Le jaune améliore la circulation sanguine et le drainage lymphatique, lisse et tonifie la peau, et enfin corrige l’aspect des cicatrices et apaise les rougeurs.

 

Le bleu possède un effet purificateur, antibactérien et cicatrisant sur le derme. En cas d’acné, d’eczéma et de couperose, il est un allié admirable.

 

Le vert unifie le teint, atténue les taches et réduit la sécrétion de sébum.

 

Contre-indications :

Bien que la photothérapie soit indolore, non invasive, sans UV, sans danger et 100 % naturelle, certaines personnes ne peuvent en bénéficier, telles que les personnes souffrant ou ayant souffert d’un cancer de la peau, de maladie auto-immune ou les personnes prenant des médicaments photosensibilisants, antibiotiques, anti-inflammatoires…

 

Avant / après le soin :

Avant la séance, le visage (ou la partie à traiter) doit être nettoyée, propre et sèche donc ni crème ni maquillage ni parfum pour profiter de votre soin.

Après la séance, il n’y a aucune contrainte et vous pouvez reprendre vos activités habituelles.

 

Pourquoi la photomodulation devient-elle indispensable en esthétique ?

- La LED étant active sur la production d’acide hyaluronique naturel, de collagène et d’élastine, elle atténue les signes de vieillissement de la peau en la rendant plus lisse, ferme et tonique. Le teint devient également plus éclatant, les pores se resserrent et le grain s’affine.

- La photomodulation qui agit sur les couches profondes de la peau devient le complément idéal aux autres soins tels que les gommages, peelings ou dermabrasions qui eux travaillent sur les couches supérieures de l’épiderme. Dans un même temps, la LED permet de neutraliser les effets secondaires éphémères (rougeurs, gonflements, inflammations ou irritations) dus aux traitements tels que les injections, le laser…

- La photothérapie était initialement utilisée à la suite des radiothérapies car elles provoquaient des brûlures. En effet, la LED soulage et apaise les coups de soleil, elle répare les effets néfastes du soleil sur la peau ainsi que son vieillissement prématuré.

- En complément du microneedling, la photomodulation permet de traiter l’aspect des vergetures nouvelles ou anciennes. Au bout de 8 séances environ, elles seront visiblement réduites.

- L’apparence des vaisseaux sanguins, des inflammations et des rougeurs chroniques est améliorée avec la thérapie LED.

- La lumière bleue ayant des propriétés antibactériennes et purificatrices, les problèmes de peau tels que points noirs, comédons et boutons seront réduits. Pas de contre-indication pour son utilisation avec le Roaccutane.

- Les LED peuvent être utilisées juste après une intervention chirurgicale pour augmenter la vitesse de cicatrisation des plaies et améliorer l’aspect des futures cicatrices. Son action de renouvellement tissulaire permet de traiter tous les types de cicatrices, nouvelles ou anciennes.

- Les cheveux ne sont pas mis de côté ! En 10 séances environ, on peut constater qu’ils se densifient.